Angèle Verret

Profil de l'Artiste

Angèle Verret a étudié à l’école des Beaux-Arts ainsi qu’à l’Université du Québec à Montréal où elle a obtenu une Maitrise en pratique des arts (1982). Elle y a enseigné les arts plastiques de 1969 à 2003.

Elle produit une peinture aux qualités quasi photographique.

«…je travaille par addition de couches de peinture liquide, en les superposant dans un ordre aléatoire et répétitif. En procédant ainsi, je joue avec des composantes inattendues: une malléabilité des surfaces, une fluidité difficile à contenir ainsi qu’une certaine luminosité. Maintenir à distance tout relief réel, tout empâtement, rend possible un questionnement sur l’image et par là, propose une matérialité énigmatique, une présence-absence, faisant appel à la tactilité, informant le corps d’un Autre. Je veux mes gestes anonymes, je veux les voir disparaitre et réapparaitre au séchage, je trace, retrace, gratte et écris sur (l’eau), effaçant inlassablement ce que je viens tout juste d’y tracer. Je dois deviner la suite des choses, espérant en garder un souffle, une marque, un indice…»

Depuis 1990, elle compte plus d’une vingtaine d’expositions individuelles dont : «...j'ai voulu tout effacer...», (Axenéo7, 2008), «Tasting dust» (Maison de la culture Côte-des-Neiges, 2010), «…le dire autrement…» (Galerie Roger Bellemare et Christian Lambert, 2011). Elle a également pris part aux expositions collectives «Peinture peinture», organisée par l’AGAC (1998), «Avancer dans le brouillard» (2004) ainsi que «Chimère/Shimmer» (2010), toutes deux tenues au MNBAQ. En 2007, elle remportait le Prix de la création artistique du CALQ en Montérégie après avoir reçu, en 2001, le Prix Graff. Ses œuvres se trouvent dans des collections privées et publiques comme la Collection permanente et la Collection Prêt d’œuvres d’art du MNBAQ, la Collection Hydro-Québec ou encore, la Collection municipale d'art de la ville de Montréal.

Elle est représentée par les Galeries Roger Bellemare et Christian Lambert.