Denis Juneau

Profil de l'Artiste

Denis Juneau est né à Verdun, au Québec, le 30 septembre 1925. Il étudie les arts au Monument-National (1942-1943) et à l’École des beaux-arts de Montréal (1943-1950), où il reçoit les enseignements de Sylvia Daoust, Armand Filion, Alfred Laliberté et Alfred Pellan. Il poursuit sa formation avec un stage d’apprenti orfèvre chez Georges Delrue (1951-1952), puis de dessinateur chez Gilles Beaugrand (1952-1953). De 1954 à 1956, Juneau séjourne en Italie et se forme en design industriel au Centre d’art industriel de Novare sous la direction de son fondateur, l’artiste peintre et designer Nino di Salvatore.

De retour à Montréal, il participe en 1957 à l’exposition collective inaugurale de la galerie Denyse Delrue. C’est cette même galerie qui accueille sa première exposition individuelle, en 1958. La participation de Denis Juneau à l’exposition L’Art abstrait, organisée par Fernand Leduc en 1959, marque une étape déterminante pour la suite de sa carrière. Présentée à l’École des beaux-arts de Montréal, cette manifestation artistique regroupe les travaux de Louis Belzile, Jean Goguen, Denis Juneau, Fernand Leduc, Guido Molinari, Claude Tousignant et Fernand Toupin. À l’instar des artistes qui composent cette seconde génération des plasticiens, Denis Juneau présente une approche de l’abstraction géométrique rigoureuse mettant l’accent sur l’expérimentation de la couleur.

Les œuvres de Denis Juneau ont été fréquemment montrées au Canada, bien sûr, mais aussi à New York, Washington, Paris, Londres, Bruxelles, Spolète. Parmi les expositions majeures qui lui ont été consacrées, les plus marquantes resteront Juneau, exposition itinérante organisée par le Consulat général du Canada à New York (1975-1976), Regards neufs sur l’art de Denis Juneau (1956-1984), présentée au Musée des beaux-arts du Canada (1984-1985), et Ponctuations, rétrospective mise sur pied par le Musée du Québec en 2001-2002.

Denis Juneau a remporté de nombreuses récompenses, notamment le Prix de la Fondation Gershon Iskowitz (1986) et le prix Paul-Émile-Borduas (2008). Il vit et travaille à Montréal.

Cet artiste est représenté par la Galerie Simon Blais.