Emmanuelle Villard

Profil de l'Artiste

Depuis ses premiers tableautins, agrégats de peinture triturée dans une cuisine de l’étrange, l’art d’Emmanuelle Villard compose avec des bijoux de pacotille, des brillants en toc, de la verroterie. Ce sont les outils d’une tractation avec les faux-semblants, les artifices d’une séduction qui émaillent désormais ses sculptures et installations. Des œuvres qui cultivent l’indécision physique, entre lévitation et chute, désir et déception. Même ces napperons de dentelle surannés retrouvent une nouvelle vitalité, posés au sol comme des circonvolutions géométriques rappelant la spiro-gravure. La brillance des billes de verres, des perles nacrées, des pigments et pâtes agresse avec délectation l’accumulation de formes sphériques. Du joli, les œuvres glissent avec discrétion vers le monstrueux sans rien perdre de leur désirabilité. Emmanuelle Villard aime le trop dans lequel elle cultive une rigueur paradoxale.