Études pour pièces de papier

du 24 novembre 2007 au 22 décembre 2007

Exposition

Lauréate du Prix de la Fondation Monique et Robert Parizeau en 2003, Elmyna Bouchard expose ses oeuvres pour la première fois en solo à la Galerie Trois Points. Dans son travail en gravure pour lequel est reconnue, une poésie ludique se dégage de l’univers de traits spontanés et de la candeur du graphisme. De plus, dans son travail en gravure, la manipulation de nombreuses plaques était un aspect nécessaire dans le processus de création. Cette fois, l’artiste nous présente un travail composé exclusivement de pièces uniques ; des dessins et des collages sur papier. Avec les dessins, on retrouve cette idée de manipulation et de fragmentations avec le collage et la juxtaposition de morceaux de papiers. Ces dessins sont des amorces qui initient un nouveau rapport entre l’artiste et le papier. Dans cette présentation, les nombreuses avenues explorées développent une attention particulière à l’écriture et à l’espace qu’elle occupe. Le choix des formats est en ce sens propice à l’intimité que suggère l’écrit. La notion de l’espace occupé est importante pour l’artiste puisque pour elle, il s’ouvre à l’autre, et invite le spectateur à créer son propre trajet dans l’oeuvre. Elmyna Bouchard aime déplacer son point de vue et créer des espaces parfois saturés ou encore dépouillés. Son langage qu’elle veut primaire et spontané est dénudé et plein à la fois, ses écritures tantôt complexes et d’autres fois très élémentaires. Ainsi, elle traite de la dualité entre la spontanéité et l’organisation. Elle essaie de désamorcer la tendance à planifier, à contrôler et privilégie plutôt la nécessité de l’acte, tout en étant consciente que la recherche instinctive du schéma et l’autocensure sont souvent plus dominantes.

2641 2642 2643