Toutes les familles heureuses se ressemblent

du 7 septembre 2013 au 5 octobre 2013

Exposition

Afin de souligner sa nouvelle collaboration avec Anne-Renée Hotte, la Galerie Trois Points met la totalité de son espace à la disposition de l’artiste et présente Toutes les familles heureuses se ressemblent, première exposition solo de la jeune vidéaste et photographe du 7 septembre au 5 octobre prochain. 

Toutes les familles heureuses se ressemblent nous plonge dans l’intimité de petites cellules familiales. Filiation, clan et famille, les thèmes fondamentaux de la pratique de Hotte, s’expriment ici dans une exposition qui allie vidéo et photographie. Une complexe installation nous propose une dizaine d’œuvres vidéo comme autant de portraits de famille dont les protagonistes tournoient sur eux-mêmes, valsant, nous ramenant à l’essence même de la famille. La tendresse et les tensions qui naissent des différentes relations sont palpables et l’installation devient le lieu d’une beauté utopique où les portraits et l’enveloppante bande sonore semblent littéralement nous plonger dans une boîte à musique.

Ces scènes contemplatives prennent place au cœur de paysages sublimes où l’immensité de la nature neutralise et idéalise les liens entre les personnages, nous tenant à distance et nous empêchant de réellement entrer en contact avec leur vécu, leur histoire. Le second espace de la galerie nous fait entrer dans un tout autre univers alors qu’on se trouve confronté avec l’image fantomatique d’une famille figée dans le temps, à la fois anonyme et universelle. 

Anne-Renée Hotte est diplômée en beaux-arts avec majeure en photographie de l’Université Concordia et poursuit présentement des études à la maîtrise en arts visuels et médiatiques à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). L’artiste a déjà participé à plusieurs expositions de groupe, notamment à La lenteur et autres soubresauts présentée à la Galerie Trois Points l’hiver dernier,  à la galerie Les Territoires (Montréal), à la Galerie Leonard & Bina Ellen (Montréal) et à Regart, centre d’artistes en art actuel (Lévis). Son travail sera également présenté prochainement dans le cadre d’un échange entre la galerie Les Territoires (Montréal) et Artem (Quimper, France) et fait déjà partie de plusieurs collections dont celles de la Fondation de l’art pour la guérison, de l’Université Concordia,  du Consulat Canadien (Jakarta, Indonésie) et de Stanley Mills. Des œuvres de l’artiste ornent aussi présentement les palissades du chantier du futur Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM). 

 

GTP ARHotte TLFHSR 04 2013 GTP ARHotte TLFHSR 09 2013 GTP ARHotte TLFHSR 15 2013 GTP ARHotte TLFHSR 18 2013