Ballast

du 5 avril 2014 au 17 mai 2014

Exposition

La Galerie Trois Points est heureuse de présenter Ballast, la toute nouvelle exposition solo de David Gillanders du 5 avril au 17 mai. Nourri depuis longtemps par la question de la perception, les peintures récentes de l’artiste embrassent l’écart qui prévaut entre l’existence et l’idée que nous nous faisons de celle-ci. Les œuvres de cette exposition sont le reflet de préoccupations maintenant plus personnelles de l’artiste : le cloisonnement du temps et de l’énergie, ainsi que sa relation ambigüe avec les objets qu’il a accumulés avec le temps.

Le travail de David Gillanders se positionne à mi-chemin entre la représentation de l’illusion du volume et de l’espace et la planéité de l’abstraction propre au hard edge. Dans ce tout nouveau corpus d’œuvres qui renouvelle le genre de la nature morte, l’artiste exploite des motifs inspirés par l’accumulation de biens et le désordre domestique qui sont à la base de ses structures graphiques et conceptuelles. Alors qu’il fait le choix de peindre ces objets empilés de différents points de vue, les simples piles de vêtements se voient transformées en des sculptures monumentales. L’artiste illustre sa relation avec ces amas d’objets dans des tableaux aux différentes approches formelles, qu’il découpe ensuite en bandes et réorganise dans le but de recréer la version originale de l’image représentée.

La dimension des bandes horizontales, large ou étroite, indique différents moments de perception : plus large est la bande, plus rapprochée est la vue. Ballast s’intéresse aux langages picturaux et à la manière dont ces langages peuvent questionner l’expérience personnelle du temps et de la vie domestique. 

David Gillanders est né à Toronto en 1968. Il a fait des études universitaires à l’Université de Western Ontario à London, puis à l’Université McGill à Montréal où il a vécu pendant plus de vingt ans. Désormais, il vit et travaille à Ottawa. Il a exposé dans différents lieux d’exposition et galeries dont le Musée national des beaux-arts du Québec, Grand Rapids Art Museum (Michigan, É.-U.) etla Bedford Gallery (Californie, É.-U). Il fait partie de nombreuses collections privées et publiques, notamment la Dick and Betsy DeVos Collection, la Collection Prêt d’œuvres d’art du Musée national des beaux-arts du Québec et celles de Loto-Québec, de la Banque de Montréal et du Méridien Versailles.

DAVID GILLANDERS AU MUSÉE NATIONAL DES BEAUX-ARTS DU QUÉBEC

David Gillanders fait partie de l’exposition Les matins infidèles. L’art du protocole présentée actuellement au Musée national des beaux-arts du Québec jusqu’au 14 septembre 2014.

GTP Vuedexpo1 Ballast 2014 LR GTP Vuedexpo10 Ballast 2014 LR GTP Vuedexpo12 Ballast 2014 LR GTP Vuedexpo2 Ballast 2014 LR GTP Vuedexpo6 Ballast 2014 LR GTP Vuedexpo8 Ballast 2014 LR GTP Vuedexpo9 Ballast 2014 LR
2014Montrealistement | Normand Babin
 Belgo 8 | 29 avril