CHAMP D'ACTIONS

du 10 septembre 2016 au 29 octobre 2016

Exposition

CHAMP D'ACTIONS

Sylvain Bouthillette

Du 10 septembre au 29 octobre 2016

Vernissage le samedi 10 septembre à 15h 

« CHAMP D’ACTIONS pourrait se résumer par cette phrase "Rien n'est fixe, rien n'est stable, réjouissez-vous". Cette exposition tentera de démontrer que l’individu est une partie intégrante de l’inexpressible, de l’impensable et de la totalité ».                                 
–      Sylvain Bouthillette, 2016 

Quatre ans après sa dernière exposition solo à la galerie, l’artiste Sylvain Bouthillette revient  avec un nouveau corpus d’une grande pertinence. Abouti, à la fois conséquent et novateur, le travail rassemblé dans l’exposition CHAMP D’ACTIONS nous permet de jeter un regard nouveau sur la pratique de l’artiste. Si l’on retrouve l’esthétique familière de Bouthillette dans les panneaux de bois peints qui affichent leurs habituels mantras, ceux-ci délaissent ici le lexique des sacres et jurons pour se rapprocher de leur essence spirituelle (Sans peur - Vacuité sans peur – Vide, vide, vide, totalement vide). Loin de tomber dans la formule, la répétition, dans le travail de Bouthillette, se traduit par la maturité et l’expérience de l’artiste et son vocabulaire formel qui se reconnait entre autres choses, à  cette accumulation de graphies et de signes picturaux. De plus en plus les notions de distance, de présent, de durée et de matière sont bousculées par les rapprochements entre la physique quantique et la pensée mystique bouddhiste. 

Ce nouveau corpus se veut une illustration du principe de l’impermanence comme notion de changement et de mouvement perpétuel. Délaissant les figures animales et les rapports anthropomorphiques qu’il a largement explorés, Bouthillette poursuit sa recherche autour du motif du crâne amorcée il y a quelques années. Ici complètement déconstruits, les crânes formés d’un complexe réseau de lignes qui convergent vers un centre agissent sur notre être tel un processus radiesthésique. Jouant de transparence avec la superposition de supports, ces nouvelles œuvres font écho au travail de Joseph Beuys, entre autres, tout en rappelant les fonds noirs fortement ouvragés des œuvres de Bouthillette de la fin des années 1990 et du début des années 2000. L’artiste continue de chercher à exprimer comment tout ce que l’on perçoit est interdépendant, de la plus infime particule cosmique aux merveilles de la vie humaine.

Quel que soit le médium utilisé, le travail de Bouthillette tend à démontrer que rien n’est solide, que tout est énergie en mouvement et qu’enfin, le ridicule, la confusion, l'instabilité, l'ambigüité, l'incertitude, l'embarras sont toutes des formes de libération pour peu que nous cessions de croire que la vie est quelque chose d’immuable.

Sylvain Bouthillette détient une maîtrise en arts visuels de l’Université Concordia. Il a largement exposé au Québec et au Canada ainsi qu’à l’étranger, notamment à Reims (France), à Bâle (Suisse), au Musée national des beaux-arts du Québec, au Musée d’art contemporain de Montréal. Le Musée régional de Rimouski et le Centre Expression de Saint-Hyacinthe a conjointement organisé une importante exposition du travail de l’artiste (Dharma Bum) qui a ensuite voyagé partout au Canada entre 2006 et 2008. Son travail est largement représenté dans les différentes collections muséales et corporatives, dont celles du Musée d’art contemporain de Montréal, du Musée national des beaux-arts du Québec, de la Caisse de dépôt et placement du Québec, du Cirque du Soleil, de la Banque Nationale du Canada, de Loto-Québec et d’Hydro-Québec.

DSC1723 PhotoGuyLHeureux DSC1729 PhotoGuyLHeureux DSC1731 PhotoGuyLHeureux DSC1743 PhotoGuyLHeureux DSC1746 PhotoGuyLHeureux DSC1749 PhotoGuyLHeureux DSC1752 PhotoGuyLHeureux DSC1759 PhotoGuyLHeureux DSC1789 PhotoGuyLHeureux DSC1834 PhotoGuyLHeureux DSC1836 PhotoGuyLHeureux DSC1839 PhotoGuyLHeureux DSC1846 PhotoGuyLHeureux2