Exposition solo

Cathy Daley

20 novembre - 24 décembre 2004

Cathy Daley vit à Toronto où elle produit depuis vingt ans des œuvres exposées à travers le Canada et mais aussi dans plusieurs autres pays. On retrouve son nom dans différentes collections privées tant aux États-Unis qu’en France ainsi que dans les collections du National Gallery of Canada ou encore de la Art Gallery of Ontario.

L’exposition présente ses derniers dessins, médium privilégié par l’artiste depuis 1995. Il n’est pas question ici de représenter un corps ou un visage mais de mettre en valeur la robe en tant qu’objet. Ces robes sont exagérément allongées ultra élégantes et sophistiquées et paraissent flotter. Cathy Daley utilise toutes les possibilités qu’offre le pastel noir jouant tantôt sur sa profondeur et son large éventail de tonalité, tantôt sur la transparence et la spontanéité créant une relation intime avec le spectateur. Enfin, on peut reconnaître dans son geste la même fugacité de trait que Toulouse-Lautrec dans ses célèbres danseuses de French-Cancan, ou encore de Degas dans la délicatesse de ses dessins de ballerines.

Le travail de Cathy Daley s’inspire du glamour des années 1950, des robes et accessoires de haute couture, des contes de fée ou encore des sex-symbols hollywoodiens. Ses dessins explorent en fait la mémoire de l’imagerie féminine et trace une sorte d’iconographie de la robe. Entre la dénonciation de l’industrie du fantasme de la femme et la nostalgie d’une époque, Cathy Delay montre l’ambivalence de la femme actuelle partagée entre la représentation culturelle et le désir de plaire et de séduire tout naturellement.

Communiqué de presse