For Feldman: symétrie inachevée

16 février - 15 mars 2008

L’exposition présentera les six premiers tableaux d’un vaste projet où Mario Côté a entrepris de traduire en signes visuels la partition musicale d’une pièce pour trio de musiciens et six instruments de Morton Feldman, Crippled Symmetry (1983). L’expérience d’être confronté à la notation musicale, moyen qui structure le temps sur une surface d’inscription donnée, la page, constitue le défi que s’est donné l’artiste. Ce projet s’inscrit dans le travail qu’il a entrepris depuis 2001, Studio d’enregistrement 1 et 2, expositions présentées respectivement à la Galerie Trois Points en 2002 et 2005 et Détails d’enregistrement, présentée à la Galerie Cottard-Olsson, Stockholm en 2005. Cet artiste a aussi participé à des expositions collectives comme Pause à la Galerie Graff et Code of Color à la Sopa Fine Art à Kelowna en 2007.

Morton Feldman (1926-1987) est un compositeur américain important dont plusieurs de ses pièces ont été dédiées à des artistes : For Philip Guston, For Franz Kline, The Rothko Chapel, For John Cage et à la musique des films sur Pollock et De Kooning. Crippled Symmetry a été composée à partir d’un matériau réduit à quatre notes. La durée d’interprétation, caractéristique du travail du compositeur, peut facilement dépasser 95 minutes. Feldman aimait comparer son travail de composition à la confection des tapis du Moyen-Orient. À la manière d’un peintre, il abordait sa musique comme une surface : « On devrait appeler [ma musique] toile de temps, toiles que j’imprime plus ou moins d’une teinte musicale » .

C’est ainsi que chaque tableau est fabriqué de 35 petites surfaces et représente approximativement une page de la partition du compositeur. Chacune des 35 petites surfaces du tableau-page est, en quelque sorte, représentative de cette unité de base de la composition musicale qu’est la « mesure ». Elle représente à sa manière, un espace premier de composition, espace qu’il a investi par d’autres formes ou signes visuels. Il y aurait peut-être lieu d’établir un lien entre ces multiples figures symétriques rencontrant des irrégularités de timbre et de rythme et les signes géométriques et fluides qui se déploient sur les six premiers tableaux de la série For Feldman.

Il est intéressant de noter que la partition de Crippled Symmetry est écrite de façon à ce que les trois musiciens puissent interpréter distinctement leurs lignes musicales sans se soucier de l’autre. Ainsi, écouter la pièce et lire la partition ne nous donne pas une idée exacte du déroulement synchrone des événements musicaux. Le projet pictural de Mario Côté tente de réunir ces événements interprétés séparément par les musiciens dans un seul temps musical. Le synchronisme des sons produit par les instruments est montré sur chacune de ces petites surfaces peintes et opère une forme de traduction, par un tout autre système, de cette impression de temps non structuré que la musique révèle. Là où la notation musicale et le signe pictural se rencontrent, s’accordent ou s’affrontent pour produire un tout autre plan de composition. Voici un projet qui tente de nous plonger dans l’expérience de la répétition, du développement du motif et du rythme des formes. Rendre visible une expérience qui, au départ, est auditive et tenir le pari d’un événement pictural, tel est l’enjeu de ce premier volet de l’exposition For Feldman / Symétrie inachevée.

Communiqué de presse