L’espace devant le temps

11 octobre - 15 novembre 2003

Du 11 octobre au 15 novembre prochain, Nathalie Grimard est de retour à la Galerie Trois Points pour nous présenter son plus récent travail.

Nathalie Grimard poursuit sa réflexion sur les premiers soins et leurs relations avec le sommeil. Par le biais de divers traitements d’images, elle représente certaines manœuvres effectuées par un étranger témoin d’un accident ou d’un malaise. Les dix images de grands formats évoquent le sentiment d’urgence ainsi que celui du sauvetage ressentit lors du sommeil. Les mouvements semblent arrêtés dans un espace devant le temps.

La mise en scène de l’artiste recevant elle-même des premiers soins tend à recréer un espace de lieu protégé et de sauvegarde de l’être. Nathalie Grimard se représente dans cet état afin d’illustrer le rapport que l’on peut faire entre le sommeil et l’abandon du corps, la disparition de l’état physique pour l’état psychique, le passage de l’état conscient à l’état inconscient. Comme si le sommeil était l’expérience de la mort physique et, paradoxalement, sa résurrection. La présence d’un intervenant étranger venant l’assister accentue l’idée de l’abandon d’un corps livré à l’inconnu. La lecture de cette nouvelle série de l’artiste ne saurait être complète sans mentionner la dimension onirique qui s’en dégage.

Nathalie Grimard fut la récipiendaire du Prix Pierre Ayot décerné par la Ville de Montréal en collaboration avec l’Association des galeries d’art contemporaines de Montréal (AGAC) en 2001.

Communiqué de presse