Paysages domestiques

Jean-Marie Martin

9 octobre - 6 novembre 1999

Du 9 octobre au 6 novembre prochain, Jean-Marie Martin revient à la galerie Trois Points pour nous présenter sa plus récente production.

Dans PAYSAGES DOMESTIQUES, Martin poursuit sa démarche artistique des dernières années en favorisant à nouveau l’emploi de produits potentiellement dangereux. Matière première des tableaux, ces produits sont ici empruntés à l’arsenal ménager de tout individu faussement conscientisé aux problèmes environnementaux. Si la pâte d’amiante et la feuille de plomb font maintenant place au drano et aux nettoyants pour le four, la dimension critique, elle, demeure aussi présente. Témoin et acteur de cet univers domestique, l’artiste dénonce l’hypocrisie d’un gouvernement condamnant la toxicité de nombreux produits tout en laissant ces derniers sur le marché. Ce n’est pas sans ironie que Martin pointe également la paranoïa collective qui pousse maints citoyens, et plus particulièrement nos voisins américains, à s’armer contre un environnement hostile alors qu’ils ont entre les mains leur propre détonateur…

Non seulement Martin s’interroge sur la problématique écologique actuelle mais il se questionne sur le statut de la peinture contemporaine. Pour reprendre Mona Hakim, auteure du catalogue Paysages hors-cadre, 1977-1999, les tableaux toxiques de Jean-Marie Martin transposent la peur maladive provoquée par les produits dangereux en une sorte de malaise, voire de terreur insidieuse face à l’abstraction picturale. L’artiste nous amène ainsi à réfléchir sur le phénomène attraction/répulsion rattaché à l’art abstrait et minimaliste qui, dans le cas présent, se veut intouchable.

Communiqué de presse