Clint Griffin

Profil de l'Artiste

Clint Griffin joue avec la dualité de l’espace qui s’articule à travers l’affrontement de deux dimensions : l’une figure sur le plan positif/négatif, alors que l’autre est astronomique. Ses compositions mêlent le monde terrestre, palpable, avec les profondeurs abyssales de l’espace inaccessible du monde astronomique. Il rend ainsi tangible l’impalpable. 

Depuis quelques années, Clint Griffin travaille à partir de matériaux rejetés par leurs propriétaires, les recycle et leur redonne une nouvelle dimension. Il réutilise des peintures représentant des paysages, qu’il se procure dans les brocantes ou qu’il déniche aux poubelles. Cette appropriation du travail des autres artistes et artisans lui permet d’intégrer différents points de vues dans ses tableaux, qui deviennent des entités originales. Par sa déstructuration de l’espace classique et de la perspective, l’artiste assimile temps et espace, en exploite le côté bidimensionnel et travaille la surface tout en composant ses toiles comme des récits. Par le collage de deux ou trois paysages où il ajoute des personnages découpés, des traces de peinture, l’artiste combine plusieurs réalités afin de créer un univers insolite. La recherche d’une réalité à perspectives multiples l’amène aussi à se questionner sur la quête de l’identité canadienne.

Clint Griffin est originaire de Oshawa en Ontario et est titulaire d’un diplôme de l’Ontario College of Art and Design. Il a exposé son travail à travers le Canada, entre autres à Toronto, Fredericton, St-John’s et à Montréal. Aux États-Unis, ses œuvres ont été présentées dans de nombreuses galeries dont Berenberg Gallery (Boston), Yard Dog (Austin) et Gaurde-Rail (Seattle). Il a aussi pris part à l’exposition de grande envergure Projet Peinture présentée à la Galerie de l’UQAM en 2013. Ses tableaux font partie de plusieurs collections privées et publiques, notamment la collection de l’Art Gallery of Ontario, la Banque de Montréal, la Banque d’œuvres d’art du Conseil des arts du Canada, la collection Senvest et la collection Sun Life.

2013Vie des arts | Andre Seleanu
 Rythmique du rêve | 19 décembre
 
2013Canadian Art |
 Must-sees : The Painting Project | 27 juin
 
2013Le Devoir | Jérôme Delgado
 La peinture, d'un océan à l'autre | 1 mai
 
2013Catalogue Le Projet Peinture | La Galerie de l'UQAM
 Clint Griffin | 30 avril
 
2008The Globe and Mail | Gary Michael Dault
 More spectacular than modest | 5 juillet
 
2008Canadian Art |
 Modestly Spectacular: Grated Expectations | 26 juin
 
2006Cyberpresse |
 La Galerie Trois Points présente une expo de Clint Griffin | 16 octobre
 
2004The Globe and Mail | Gary Michael Dault
 The knotty question of perception | 25 septembre
 
2003Le Journal de Montréal | Paul Villeneuve
 L'univers télévisuel de Clint Griffin | 1 février
 
2002Now Toronto | Sheila Heti
 Griffin Enlarged | 28 mars
 
2001Le Devoir | Sonia Pelletier
 Le réel confondu entre le présent et le passé | 10 février
 
2001The Gazette | Henry Lehmann
 Some birthdays are happier than others | 3 février
 
2001Ici |
 Sans Domicile fixe | 1 février
 
2000Now Magazine | Deirdre Hanna
 Double dynamic | 30 décembre
 
2000The Globe and Mail |
 Clint and Scott Griffin at V. MacDonnell | 16 décembre
 
2000Toronto Star | Daphne Gordon
 Art by Numbers | 9 décembre
 
2000Eye |
 Katherine Mulherin and Clint Griffin | 16 octobre
 
2000The Globe and Mail | Gary Michael Dault
 Clint Griffin at the Katharine Mulherin Gallery | 14 octobre
 
1999National Post | Bernard Lamarche
 Lisa Klapstock shares Clint Griffinn's eye for garbage | 8 mai
 
1999The Globe and Mail | Gillian Mackay
 Lacquered labels, fouds photos, terrifyind tots | 27 février
 
1999OCAD |
 100 | 5 janvier
 
1999Lola | Mia Nielsen
 Instamatic | 1 janvier
 
1999Canadian Art | Catherine Dean
 A day on Earth | 1 janvier